Qui sommes-nous ?

7r407756

La Société tapioca a vu le jour dans les années 90 à Lyon, avec pour vocation la création et la fabrication de vêtements pour enfants et bébés, avec une prédilection pour des collections confortables, ludiques et colorées, vendant en réunions, puis en développant ses propres points de vente.  
 

Le succès étant au rendez-vous, il a fallu trouver des solutions pour pouvoir fabriquer en quantité et à meilleur coût, et c’est tout naturellement que la société s’est tournée vers le Portugal qui venait tout juste de rentrer dans l’Europe.  

 

La création, le patronage et la logistique se sont installés dans notre belle ville de Biarritz alors que la fabrication s’implantait définitivement au Portugal, non loin de Porto , en partenariat avec un atelier qui s’est depuis, spécialisé dans la confection d’articles de puériculture et vêtements de bébés, acquérant un savoir-faire et une maîtrise qu’elle vient de mettre au service de la collectivité, en créant dès le 1er confinement des masques en tissus et depuis décembre, un masque avec une fenêtre transparente dans le but de  répondre à un besoin grandissant de favoriser la lecture labiale  et de montrer son sourire tout en étant protégé.

 

 

Le masque  « Renaissance » à fenêtre transparente crée par notre entreprise biarrotte,  « TAPIOCA » en collaboration avec un tisseur vosgien, souhaite répondre aux différents besoins rencontrés par la population de personnes sourdes ou malentendantes, d’apprenants,  afin de lui permettre la lecture sur les lèvres et ainsi continuer à communiquer pour éviter une situation d’exclusion.​​

 

Dans le cadre de leur vie professionnelle : enseignants, orthophonistes, éducateurs, commerçants, et toute personne qui ne souhaite plus cacher son sourire derrière un masque non inclusif ou transmettre un savoir , peuvent se le procurer. 

 

 

La mise au point de ce masque à été complexe et excitante à la fois, car avec toutes les contraintes exigées dans la note ministérielle du 29 mars 2020 du Ministère des solidarités et de la santé, du Ministère de l’économie et des finances et du Ministère du travail concernant les masques à fenêtre ont dues être accomplies… il a fallu quelques prototypes, sans cesse améliorés pendant la longue attente des rapports de test auprès de l’IFTH ( laboratoire mandaté par la DGA) et les commentaires de mon entourage et des inconnus rencontrés lors de mes déplacements.

 

 

Je remercie le fabricant, créateur de ce tissu, qui a bien voulu croire en ce projet, et qui, patiemment, a fait et refait un petit métrage de tissu, pour que nous puissions atteindre une perméabilité à l’air minimum de 300 Litres-m-2-s-1 condition sine qua non pour que l’aventure commence et puisse continuer.  Quel bonheur lorsque, nous avons atteint 598 Lm2 et une filtration à neuf de 95%... correspondants à une extrêmement bonne respirabilité, et classant notre masque compatible pour les deux catégories UNS 1 : destiné aux catégories professionnelles en contact direct et prolongé avec d’autres personnes, et UNS 2, c’est-à-dire tout le monde lors de vos sorties quotidiennes et au contact d’autres personnes portant un masque de même catégorie.  

 

 

Depuis, je porte ce masque partout dans la rue, et même parfois dans la maison, pour être certaine de son confort, de sa respirabilité et vérifier que la buée ne vienne pas cacher ce que je souhaite avant tout montrer dans mon cas : un sourire retrouvé…

 

 

 

 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,